Partenaire

rechercher

Rien ne va plus : Disputes familiales

fille et maère fâchées

Ne pas connaître de conflits familiaux, c'est pratiquement impossible. Même les familles les plus unies y font face. Et c'est normal. C'est parfois même bénéfique ! Mais des disputes trop fréquentes, voire trop violentes, deviennent malsaines ...

Le noeud du problème

On est parfois très différents ou alors trop similaires, ce qui mène à des chamailleries. Cependant, les conflits les plus virulents prennent plutôt leur source dans le manque de communication. Pour résoudre un problème, commence par te demander avec qui les échanges sont les plus difficiles. Ton père, ta soeur ? Qui que ce soit, prends la personne à part, et discutes-en avec elle. Explique-lui calmement que tu as constaté que ce n'était plus la joie entre vous, et demande-lui si elle l'a aussi remarqué. Est-ce que cette personne a quelque chose à te reprocher ? Si tel est le cas, explique-lui que tu ne t'énerveras pas, que tu préfères régler cette histoire plutôt que de la laisser traîner.

Le défaire

Tu peux justifier tes actions si tu en ressens le besoin, mais tranquillement : tu cherches à apaiser les conflits, pas à en créer des nouveaux ! Explique à ton proche la raison de ta réaction. S'il considère que tu es en tort, trouvez un compromis, arrangez-vous, mais il faut que les disputes nuisibles cessent !

S'il n'y a pas de contrariété particulière, demandez-vous ce qui peut bien être la source de ces tensions. Réfléchis bien : un événement lointain, le décès d'un proche ? Ou peut-être passez-vous tout simplement trop de temps ensemble et ne vous supportez-vous plus ? Fréquenter la même école, vivre dans la même maison et pratiquer les mêmes loisirs peut créer des tensions. Prenez vos distances, apprenez à vous manquer. Vous pouvez aussi consulter un spécialiste ensemble (sophrologue, psychologue...) afin de résoudre vos soucis. Une aide peut être bénéfique pour toi ET pour ta famille.

Pense aussi qu'à ton âge, les hormones ont tendance à prendre un peu le dessus. Elles peuvent te mettre de mauvaise humeur, sans raison apparente. Cependant, essaie de ne pas être agressif en parlant à ton entourage. Garde ton calme et prends le temps de réfléchir. Si tu sens la colère monter, inspire profondément et compte jusqu'à dix dans ta tête. Ceci t'aidera à favoriser une communication non-violente. Te mettre à la place de ton interlocuteur peut t'aider aussi : comment réagirais-tu, toi, si on te parlait de cette façon ?

Demander pardon

N'oublie pas qu'il y a toujours une raison aux disputes. Si tu penses être en partie responsable du conflit, demander pardon est une étape difficile mais cruciale pour la reconstruction de votre relation. Sois sincère ! Pense aussi qu'un contact physique ? même minime ? renforce l'authenticité de tes paroles. Il faut que quelqu'un fasse le premier pas ; ravale ta fierté et lance-toi. Tu as tout à y gagner !

Si chacun y met du sien, il est possible de régler les conflits dans le respect.

DKJS

partager:
© 2012-2017, apprentis.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com