Partenaire

rechercher

Redoublement, échec, réorientation

Transformer sa « défaite » en succès

deux femmes

Bien présenter ton redoublement, ton échec ou ta réorientation à ton entourage ou à un recruteur, c'est possible !

Redoublement

Certains vivent le redoublement comme un échec. Ils se croient parfois moins capables que les autres, et en arrivent à perdre quelque peu confiance en eux.

Aspects positifs

Ne vois pas ton redoublement comme une punition, au contraire, vois-le plutôt comme l'opportunité de digérer les notions que tu n'as pas eu le temps d'assimiler l'année précédente.

A mettre en avant !

Lors d'un entretien, n'hésite pas à mettre en avant ce que t'a apporté cette année supplémentaire de cours. Elle a pu révéler ou renforcer ta motivation à suivre ton parcours actuel. Ton redoublement montre dans tous les cas ta ténacité et le fait que tu as poursuivi ton objectif malgré les épreuves !

Réorientation

Tu as mis un terme aux études pour entreprendre un apprentissage ? « Indécis », « sans buts » et « sans ambition professionnelle », ce sont les remarques gênantes qu'on entend au sujet de « la nouvelle génération ».

Aspects positifs

Il serait dommage que tu conçoives ta réorientation comme un point faible de ton parcours. En effet, t'apercevoir que tu n'es pas en train de te diriger sur un chemin qui te convient et décider d'en suivre un autre ne signifie pas que tu es faible et perdu. C'est plutôt une attitude raisonnée et mature.

A mettre en avant !

Parce qu'elle t'a fait découvrir des domaines, des personnes et des milieux différents, ta réorientation t'as permis de t'ouvrir et de t'adapter. Présente ta réorientation en tant que décision personnelle et réfléchie, comme Stéphane, 21 ans, apprentis magasinier:

J'ai commencé un apprentissage de mécanicien, mais j'ai échoué au bout de la première année. J'ai demandé à mon patron de me reprendre, mais il a répondu que ce ne serait pas possible... Et puis on m'a parlé d'une boîte qui cherchait un apprenti magasinier. A l'entretien, j'ai expliqué que la mécanique, ce n'était pas pour moi et que j'avais très envie de me lancer ! Je ne le regrette vraiment pas.

Échec

Devoir abandonner après trois redoublements, passer par une situation personnelle particulière, échouer à un examen éliminatoire... Après un échec, il arrive qu'on perde confiance en soi pendant une certaine période et qu'on n'arrive plus beaucoup à mettre en avant les bons côtés de nos expériences.

Aspects positifs

Pas la peine de ressasser tout ça ! Ce qui compte, c'est tirer profit du passé pour avancer. Tout peut avoir une bonne explication !

A mettre en avant !

Reconnaître ton échec et identifier les erreurs qui l'ont causé te sera fondamental pour aller de l'avant. Ceci sera de plus perçu comme une qualité par ton recruteur et ton entourage. Bien entendu, inutile de mentionner ouvertement que tu as été « flemmard », mais plutôt qu'« avec le recul, tu te rends compte que tu n'étais pas prêt pour ou pas passionné par cette voie, malgré ton investissement ». Toi seul connais les vraies raisons et peux leur donner une explication valable.

La défaite ou le succès au cours de ta formation est une question de point de vue, à toi de savoir comment valoriser tes expériences...

LA

partager:
© 2012-2017, apprentis.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com