rechercher

Multiplier les stages pour bien choisir son métier

jeune fille

« Ces expériences ont été bénéfiques »

Pour Sandra, les stages ont été l'occasion d'acquérir une première expérience du terrain et de se confronter au monde du travail aux côtés de professionnels. Agée de 20 ans, elle est actuellement employée de commerce au sein d'une rédaction. « Je suis ravie de mes diverses expériences, car sans pratique, on peut avoir une idée complètement fausse du poste pour lequel on postule. Passer trois ans, voire plus, à faire quelque chose qui ne nous plaît pas, peut être très long et difficile. Je recommande donc vivement aux jeunes de faire également des stages, faute de quoi ils pourraient vite déchanter lors de leur future formation professionnelle. »

Importance de l'orientation

Il y a 5 ans, la jeune fille a opté pour cette courte formation afin de se faire une idée de ce qui pourrait devenir, à long terme, son métier. « J'ai choisi quatre emplois qui me semblaient intéressants, sans réellement savoir de quoi il s'agissait concrètement. Mon premier stage, assistante en pharmacie, ne m'a pas plu du tout. Le second, dans une assurance, m'a très vite ennuyée. Quelque temps après, j'ai travaillé comme employée de commerce dans une fiduciaire et cela correspondait déjà plus à mes attentes. Puis, j'ai travaillé dans une galerie d'art. J'ai également apprécié découvrir ce métier, mais à la fin de ma formation, je n'aurais eu aucun diplôme. Je n'ai donc pas souhaité continuer. Enfin, mon dernier stage d'employée de commerce dans une rédaction est celui qui m'a le plus plu notamment grâce aux tâches intéressantes et variées. Au final, j'ai poursuivi ma formation dans cette voie là. »

Comment s'y prendre ?

La demande d'une place de stage se fait par écrit, par téléphone ou par le biais des Ressources Humaines d'une entreprise. Sandra, a quant à elle, choisi l'option par écrit, adressant directement sa candidature aux entreprises concernées. « Je trouve que cela fait plus professionnel d'envoyer un joli dossier par courrier » explique-t-elle. Il est également moins stressant de mettre tout par écrit plutôt que de s'exprimer par téléphone. « J'ai soigné la présentation de chaque dossier que j'envoyais en utilisant des supports en plastique.» En outre, il est important de porter une attention particulière sur l'orthographe et de l'adresser aux bonnes personnes faute de quoi il pourrait bien finir à la corbeille ! N'oublie pas également que seuls 40% des offres de stages sont publiées. N'hésite donc pas à envoyer des candidatures spontanées en précisant bien la nature de ta demande.

Visite du Salon de la formation

Et si comme Sandra tu souhaites continuer dans la même voie, parles-en à ton responsable qui pourra peut-être t'offrir une place d'apprentissage au sein de son entreprise. Dans le cas contraire, ne baisse pas les bras et continue à chercher un nouveau métier. Pour y parvenir, Anne-Claude Kuenzi Cheffe de l'Unité information-documentation au Département de la formation, de la jeunesse et de la culture du canton de Vaud te conseille de te documenter auprès de l'orientation. « Des visites d'entreprises et des rencontres avec des professionnels sont organisées les mercredis après-midi de novembre à février. Une visite au Salon de la formation est également une excellente occasion de prendre des contacts. »

Autant d'occasions de mieux connaître les métiers !

FG

partager:
© 2012-2021, apprentis.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com