Partenaire

rechercher

L'AVS, qu'est-ce que c'est ?

main d'une vieille femme et d'une jeune

Tu es jeune, tu viens de trouver un apprentissage et on vient te parler de l'assurance vieillesse. Mais pourquoi donc ? apprentis.ch t'explique tout sur l'AVS, son fonctionnement et surtout ton devoir de cotiser.

Obligatoire en Suisse, l'assurance-vieillesse et survivants (AVS) a pour but de couvrir les besoins vitaux en compensant la baisse ou la perte d'un revenu lié au travail pour des raisons dues à l'âge et au décès. Chaque mois, dès l'âge de 17 ans, une partie de ton salaire sera donc prélevé à cet effet.

Le système suisse des 3 piliers

La Suisse fonctionne selon un système de trois piliers de prévoyance. L'AVS, l'assurance invalidité (AI) ainsi que les prestations complémentaires (PC) qui sont versées si les rentes AVS et AI ne suffisent pas à couvrir les besoins vitaux, forment le 1er des trois piliers. Il est destiné à garantir le minimum vital. Le 2ème pilier comprend la prévoyance professionnelle qui a pour but de maintenir le niveau de vie habituel. Le 3ème pilier, lui, est celui de la prévoyance individuelle, une épargne personnelle (assurance vie, placements en argent, etc.) qui sert de complément non obligatoire à la prévoyance vieillesse.

Les personnes assurées

Toute personne habitant ou travaillant sur le territoire suisse est assurée, y compris les frontaliers et les étrangers qui mènent une activité lucrative en Suisse.

L'âge de la retraite est de 64 ans pour les femmes et de 65 ans pour les hommes. La rente de vieillesse garantit à ces personnes une protection matérielle après l'arrêt de leur activité professionnelle. La rente de survivants assure que lors du décès d'un parent ou d'un conjoint, les membres de la famille ne souffrent pas de difficultés financières trop lourdes.

La solidarité : le principe de l'AVS

L'AVS est basé sur le principe de solidarité entre les générations. Les travailleurs financent, en partie, la rente des retraités. Une fois à la retraite, ceux qui ont cotisé recevront, à leur tour, leur rente AVS « payée » par la jeune génération. Les plus riches sont également solidaires avec les plus démunis et versent une cotisation plus élevée.

Qui doit payer ?

Le financement de l'AVS est assuré par les employeurs, les salariés, les personnes indépendantes et la Confédération. Il fonctionne selon un système de répartition. Les cotisations encaissées sont donc directement redistribuées.

En règle générale, la totalité des salaires est soumise aux cotisations. Toutefois, si ton salaire ne dépasse pas 2300 francs annuels, aucune taxe ne sera prélevée dessus. Ton année de naissance détermine également ton obligation de cotiser. Selon la loi, toutes les personnes qui exercent une activité lucrative en Suisse doivent payer des cotisations à partir du 1er janvier suivant leur 17ème anniversaire.

Combien est prélevé sur ton salaire ?

Le total du taux des cotisations s'élève à 10,3%. 8,4% sont prélevés pour l'AVS, 1,4% pour l'AI et 0,5% pour les APG (allocations pour perte de gain). Chaque partie, soit l'employé et l'employeur, prend ensuite en charge la moitié de la cotisation. 5,15% seront donc déduits de ton salaire par l'employeur et 5,15% seront payés directement de sa poche.

ALP

partager:
© 2012-2017, apprentis.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com