Partenaire

rechercher

L'assurance-accident : Pour qui, pour quoi?

homme qui tombe d'une échelle

Tu viens de te casser la jambe à ski ou pire tu te retrouves dans le coma au CHUV après une chute d'une échelle de plus de 5 mètres. Ouf, l'assurance accident est là pour toi.

Pour qui?

Sont assurés contre les accidents professionnels et non professionnels tous les salariés qui travaillent au moins huit heures par semaine pour le même patron. En cas de chômage, tu as aussi droit aux prestations de l'assurance-accident. Par contre, si tu travailles moins de 8 heures par semaine, tu es protégé contre les accidents professionnels uniquement. Dernier cas de figure: tu n'exerces aucune activité rémunérée. Dans ce cas-là, tu dois t'assurer personnellement contre de tels risques auprès de ton assureur-maladie.

Assurance...

Si tu travailles plus de huit heures par semaine, aucune démarche administrative n'est requise. Pour être assuré, il suffit d'avoir un contrat de travail fixé par écrit. Tu es protégé contre les risques d'accident même si aucune prime n'a été versée par ton entreprise. Dans ce cas, une caisse supplétive fournira les prestations auxquelles tu auras droit en cas d'invalidité suite à un accident.

Tout risque

L'assurance prend en charge les traitements liés à un accident ainsi que d'éventuelles rechutes et séquelles. Elle verse aussi une aide financière (indemnité journalière) en cas d'arrêt de travail temporaire et une rente d'invalidité et de survivants en cas d'incapacité durable d'exercer une activité rémunérée ou de décès. Tu auras droit à un soutien financier en cas de changement de travail dû à ton accident. Sont aussi pris en charge d'autres frais: sauvetage, soins à domicile, moyens auxiliaires comme par exemple une prothèse...

Parlons money

Si tu es totalement incapable d'effectuer une activité rémunérée à la suite d'un accident, tu as droit à une indemnité journalière, soit 346 francs en moyenne par jour. Si l'incapacité de travail n'est que partielle, l'indemnité journalière est réduite en conséquence. L'argent est versé dès le troisième jour qui suit celui de l'accident. L'indemnité cesse lorsque tu auras recouvré ta pleine capacité à travailler. La couverture accident s'arrête trente jours après la fin des rapports de travail. A noter que cette protection peut être prolongée par convention jusqu'à 180 jours, après la fin des rapports de travail.

Qui paie?

Les primes de l'assurance obligatoire contre les accidents et maladies professionnels sont à la charge de l'employeur. Celles relatives à l'assurance obligatoire contre les accidents non professionnels sont à payer par le travailleur. Mais par convention, l'employeur peut aussi prendre en charge les primes pour les accidents non professionnels.

Te voilà bien protégé, sache, cependant, que ton droit aux prestations peut être suspendu si tu es à l'origine de l'accident: bagarre provoquée intentionnellement, manque de prudence et de vigilance. Alors keep care!

MB

partager:
© 2012-2017, apprentis.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com