Partenaire

rechercher

Cyberbullying : harcèlement sur Internet

cyberharcelement

Si les nouvelles technologies et leur utilisation offrent bien des avantages, elles ont aussi leurs inconvénients. L'insulte n'est désormais plus qu'à un clic de distance. L'éloignement de la victime anéantit toute retenue, la violence est ainsi souvent banalisée. Mauvaises plaisanteries, commentaires blessants, publications de photos compromettantes, les conflits se prolongent désormais sur le net. Au plus grand malheur de certains... Aperçu d'une situation inquiétante.

C'est quoi ?

Par « cyberbullying » on entend les menaces, le harcèlement ainsi que l'atteinte à l'intérgité psychologique ou mentale, formulés sur Internet, porter volontairement atteinte à quelqu'un de manière répétée. On parle aussi de « cyber-intimidation » ou de « cyberharcèlement » pour décrire ce phénomène. Il peut avoir lieu dans les forums, les chats et peut se prolonger par SMS.


Selon la Police Cantonale Vaudoise, les formes sont diverses : falsification ou création de faux profils, formation de groupes de pression, envoi d'insultes par SMS, photos truquées, etc. Dans 50% des cas environ, la victime est persécutée par des camarades de classe. Le phénomène s'est intensifié avec l'arrivée des réseaux sociaux. Certains se procurent le mot de passe du compte d'un « ami » et insultent d'autres personnes en son nom. De plus, des gens mal intentionnés créent même de faux comptes pour humilier leurs camarades.


Selon un sondage réalisé par l'Université de Zurich, un écolier sur cinq a été victime de cette pratique durant les quatre derniers mois (on parle de cyberbullying lorsque les faits se produisent au moins une fois par semaine sur une période de 2 à 3 mois minimum).

Graves conséquences

Les chiffres sont inquiétants, les conséquences sont graves. Continue, l'humiliation pousse les victimes à l'isolement social et à la dépression. Des suicides ont même été recensés. Certaines familles se trouvent contraintes de déménager pour que leur enfant puisse échapper à ce harcèlement. Il est bien plus tendancieux qu'un règlement de compte en face-à-face. Les jeunes qui le pratiquent n'ont pas conscience de la portée de leurs actes et y attachent peu d'importance. Malheureusement, sur Internet, rien ne disparaît jamais vraiment. Maigre consolation: cette violence gratuite peut plus facilement être prouvée et est punissable par la loi.

Se protéger

Evite de donner trop d'informations personnelles sur Internet. Garde aussi une part de confidentialité. S'il y a des mots de passe sur des sites, ce n'est pas pour les confier aux autres. En plus, ce genre de données circule très rapidement! Si tu es victime d'une attaque par le net, ne réponds pas, cela ne fera qu'envenimer la situation. Réfléchis aussi à ce que tu publies. Finalement, sur le web comme dans la vie, le mot d'ordre est RESPECT de la vie privée des autres.

En parler

La plupart des jeunes victimes de mobbing sont tellement humiliés qu'ils n'osent pas en parler à leurs parents. Toutefois, en gardant cela pour toi, tu t'isoles. N'hésite donc pas à te confier à un adulte, une personne de confiance. Ils sauront t'aider. Si tu as peur de le dire à quelqu'un que tu connais, l'association « TELME » propose un soutien sur le Internet ou gratuitement par téléphone au numéro 147. C'est une ligne de soutien disponible 24 heures sur 24 et gérée par des spécialistes. L'isolement n'est pas la bonne solution, bien au contraire.

SH

partager:
© 2012-2017, apprentis.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com