rechercher

Entretien d'embauche : les gestes à éviter

Jeux de mains, jeux de vilains

mains croisées

Paniqué durant un entretien d'embauche, tu ne sais pas quoi faire de tes mains. Elles sont moites, agitées, tremblantes et tu ne sais pas où les mettre. Détends-toi, voici la solution !

Leur gestuelle est très importante, simplement parce que les mains ne mentent pas. La bouche dit une chose, les mains en expriment une autre. Ce sont de vraies traîtresses !

Il est difficile d'observer ses propres gestes ; fais une simulation d'entretien d'embauche et filme-la. Ceci facilitera l'analyse de ton comportement. Pour ce faire, voici une liste des positions manuelles à éviter.

Mains fermées 

Si tu te rends à un entretien d'embauche en gardant les mains fermées, tu ne seras sûrement pas engagé. Elles traduisent que la personne concernée a tout à prendre, mais rien à offrir. C'est la dernière chose que voudrait un patron.

Mains compulsives

Position de base : elles sont l'une sur l'autre. Ensuite, pour ponctuer le discours, elles s'ouvrent et reviennent au point de départ, régulièrement. Les mains essaient de s'exprimer, mais ton corps le leur interdit : elles retournent donc à leur place initiale. Cette action est peu évitable lors d'un entretien, car elle provient du fait que tu sois mal à l'aise et que tu ne contrôles pas la situation. Tes mains expriment ta nervosité.

Mains polarisées

Elles sont qualifiées ainsi lorsqu'elles bougent sans cesse dans tous les sens... Cela démontre de l'inconstance et une incapacité à prendre une décision claire. Si tu es « victime » de mains polarisées, c'est probablement parce que tu as un caractère indécis.

Main en cornet

Appelée ainsi lorsque la bouche est cachée par la main repliée en cornet, et que le coude est utilisé comme appui. Ce cornet agit en guise de filtre, qui empêche les pensées de sortir de ta bouche. Si ta main droite est en cornet, c'est pour cacher un sens critique excessif. Si c'est ta main gauche, ça signifie que tu ressens une aversion secrète envers ton interlocuteur.

Mains en sandwich

Mains à plat, superposées. Si la main gauche est au-dessus, tu es une personne sous influence, qui peine à prendre une rapide décision seule. Cependant, si c'est ta main droite qui couvre la gauche, c'est que tu es un décideur né !

Voilà une bonne position à adopter si tu ne sais pas quoi faire de tes mains ! Il en existe aussi quelques autres :

Mains en supination

Avec tes paumes dirigées vers le haut, tes mains sont en position d'offrande. Tu démontres ainsi que tu as tout à offrir. Cette gestuelle fait preuve d'ouverture d'esprit, de coopération et de convivialité.

Mains centrifuges

Elles ont tendance à s'écarter du corps du locuteur. Le général de Gaulle utilisait ce geste lors de discours politiques, lui permettant de montrer qu'il se donnait au peuple. Si tu utilises cette action dans ton entretien, ça prouvera à ton interlocuteur que tu es prêt à t'investir pour lui.

Bien sûr, il existe d'autres poses à adapter durant un entretien d'embauche. Cependant, fais bien attention à ne pas te focaliser uniquement là-dessus : il faut trouver un juste milieu. La gestuelle des mains est naturelle ; la meilleure solution est de dire la vérité. Tes mains le confirmeront sans même que tu ne t'en rendes compte. Bonne chance !

DKJS

partager:
© 2012-2022, apprentis.ch - by etucom
Mentions légales : ce site appartient à la société Etucom sàrl qui en assume l’entière responsabilité et signe les contrats de placement. Plus d’informations sur etucom.com